Un PQ assumé vaudrait mieux que deux PQ nous avons

PQ

C’est le jour de la marmotte au PQ et je ne m’étalerai pas sur le sujet. Je le sais, vous le savez, ils le savent. Une lutte se dessine entre les candidats Cloutier, Hivon, Ouellet, Lizée et…St-Pierre Plamondon. Actuellement, rien d’exaltant comme débat. Le potentiel référendum est au cœur de celui-ci. L’un le veut rapidement, l’autre le veut en 2022. Un autre veut d’abord l’appui de la population. Un chausson avec ça? Ah oui! Un député bien en vue s’en mêle avec un référendum remplacé par une consultation! Wow! Un parti d’idées disent-ils. Bref, je peux vous résumer les prochaines semaines de cette course en un aphorisme : un tiens vaut mieux que deux tu l’auras. Autrement dit, mieux vaut opter pour le pouvoir que l’on peut obtenir immédiatement plutôt que pour quelque chose de plus de valeur, la souveraineté, mais que l’on n’est pas sûr d’obtenir plus tard. Merci Wiktionnaire!

Toutes ces idées lancées à travers qui veut l’entendre semblent se diriger vers un cul-de-sac, peu importe le chef élu. Parce que tous ces chefs renient le fondement existentiel de leur parti au détriment de la soif du pouvoir. Oui Les Cowboys Fringants, « Ti-Poil » doit se retourner dans sa tombe! Parce qu’en 80, le PQ n’avait pas cette soif. Il s’avérait être un parti relativement nouveau, différent avec un objectif clair et précis. Aujourd’hui, l’objectif premier de ce parti est de gouverner, ensuite de proposer un projet de société. En terme clair, ils veulent tous être l’alternative des Libéraux alors qu’en fait, ils ne pourront jamais parce que le PQ est différent, mais ne l’assume pas.

Gauche, centre, droite, leur intérêt commun devrait être la souveraineté d’une province, pas celle de la gouverner! Or, à travers le temps, l’usure du pouvoir, les belles-mères, les égos et j’en passe, ils ont oublié que peu importe les banquettes à l’Assemblé, les humeurs, les saisons, ils devraient promouvoir l’indépendance du Québec. Cette promotion est tellement devenue secondaire qu’elle ne s’est pas renouvelée. Plus personne ne veut entendre parler de souveraineté parce qu’elle est devenue « dinosaure ». Qui nous a parlé d’un Québec souverain et de sa place dans une mondialisation dernièrement? Qui nous a parlé d’une stratégie différente pour vendre cette idée à une génération ayant une réalité complètement différente de celle de 1980, voire même 1995? Qui a souhaité enterrer la hache de guerre avec Ottawa? Et encore mieux, économiquement parlant, comment pouvons-nous y accéder? C’était concret, c’est devenu abstrait. Le PQ ne veut pas s’assumer, il préfère se prostituer.

Le meilleur candidat devrait être celui qui reprendra le bâton du pèlerin, comme chef de la troisième opposition s’il le faut. Il devra ne pas mettre la charrue avant les bœufs, expliquer son projet à très haut risque. Parce qu’au fond, qui ne risque rien n’a rien. Quand un entrepreneur croit à son entreprise, son service ou son produit, il risque tout?! Autrement, personne ne l’épaulera, de son banquier à la clientèle, en passant par sa conjointe. Un projet de souveraineté se doit d’être risqué. Si son propre porteur ne veut prendre ce risque au profit d’une position, d’un vote ou du pouvoir, mais qui est-il pour nous mentionner qu’un Québec indépendant devrait être la voie à emprunter? Où est sa crédibilité?

En lisant ces lignes, des stratèges en communication politique éclateront de rire. Les grands penseurs du PQ (et les collecteurs de fonds, disons-le) rejetteront cette avenue ayant à l’horreur la troisième voix à l’Assemblée. Pourtant, assumer ses responsabilités est un fondement de base en société. C’est ça le Politicien d’estrade! Des idées peut-être naïves, mais provenant du vrai monde, ceux de l’électorat. Pas celle d’une sphère politique enveloppée avec des idées intellectuelles figées en 1995.


Une réflexion sur “Un PQ assumé vaudrait mieux que deux PQ nous avons

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s