L’État islamique : la violence ne règle rien ou combattre le feu par le feu?

Gamins, nous avons entendu à maintes reprises par nos parents et/ou nos enseignants, à la maison ou dans la cour d’école que la violence ne règle rien. Cette citation représente bien notre nation qui s’est fait reconnaître à travers la communauté internationale comme étant un pays pacifique.

Lorsqu’on parle citation, il y en a toujours une pour contredire l’autre. Nous avons qu’à penser aux citations « qui se ressemble s’assemble » vs « les contraires s’attirent »!

Devant le terrorisme de l’État islamique, nous pourrions certes nous dire à tue-tête que la violence ne règle rien. Mais, nous pourrions aussi nous dire qu’il faut combattre le feu par le feu?!

Avec la violence que nous exposent les djihadistes, je dois vous avouer que j’ai un malaise face à l’inaction de notre société, de notre gouvernement et de l’Occident. Nous avons la tête dans le sable! J’ai toujours été contre la guerre. Bien que je respecte nos soldats canadiens qui ont combattu en Afghanistan, j’ai trouvé curieuse la raison que notre bon gouvernement nous avait donnée pour aller combattre. Or, actuellement, c’est un véritable conflit que nous livre l’État islamique. Un conflit qui nous touchera plus rapidement que l’on pense. Ici, notre liberté, notre sécurité et nos valeurs seront en jeu.

Arrêtons d’avoir peur des mots. Quitte à offenser des gens, des cultures ou des religions, il est clair que le Monde est en guerre!

J’irais même jusqu’à avancer que c’est peut-être elle la Troisième Guerre?! Je vous l’accorde, elle diffère des deux premières. Les djihadistes sont parfois invisibles, peu lucides, ils ne représentent pas une nation, mais une mauvaise interprétation d’une religion. Ils sont sans pitié et ils ne respectent pas les lois non écrites des véritables guerres. Ils sont sans honneur et sans respect. Somme toute, comme les deux premières grandes guerres, ils bafouent notre liberté et ça, c’est inacceptable. Que le Monde serait-il devenu si aucune nation n’était intervenue suite aux demandes de l’Autriche-Hongrie face à l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand? Et encore pire, suite à la montée de l’Allemagne nazie?

Justin Trudeau

Dans une société laïque, où nous souhaitons distancer à tout prix la religion qui a forgé nos valeurs de bonne famille, M. Le Premier Ministre, il n’est pas le temps d’aller prier déguisé dans une mosquée! Surtout quand nous demandons à nos propres institutions de se séparer de la religion!  Il est le temps de prendre vos responsabilités, de ne pas vous laisser intimider et de supporter les prochains peuples qui subiront des atrocités en allant combattre avec eux. Nous sommes allés en Afghanistan pour le pétrole, prétextant que c’était pour libérer un peuple dont les hommes sont en droit de pratiquer le Bacha bazi. Je présume donc que c’est légitime d’aller en Syrie pour combattre les fous d’Allah avant qu’ils tuent nos propres enfants.

Dans un second article à paraître prochainement, je donnerai mon opinion à propos des façons de l’Occident de combattre le feu par le feu.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s