Migrants : de party à « openhouse »

Je dresse un parallèle entre ces moments nostalgiques de l’adolescence et l’épisode actuel de la migration massive vers la frontière où nous en avons perdu le contrôle. Voilà maintenant qui passe presque plus d’intrus que d’invités ! Au final, nous ne pouvons pas en vouloir aux migrants. Nous souhaitons tous améliorer notre sort. Ça s’appelle l’instinct … Lire la suite Migrants : de party à « openhouse »